~2's Power~

~2's Power~

Clan 2Fight.
 
GalerieAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de la communauté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
°Skuurt

avatar

Messages : 884
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 23
Localisation : La Earth

MessageSujet: Histoire de la communauté    Jeu 30 Juin - 15:44

Power war

☆ •»♥ Chapitre 1


☆ •»♥ L'arrivé des guerrier :


☆ Chapitre 1 ☆ L'arrivée des guerriers :

Ce récit commence une nuit de janvier 1999 alors qu’une dizaine de vaisseaux apparaissait au-dessus de notre belle planète bleue : était-elle en danger ou venaient-ils nous apporter leur aide ? Au début nous avons cru à une exploration de notre planète... Des jours, des semaines, des mois passèrent... Aucune idée de ce qu'ils pouvaient bien nous vouloir. Ce n’est que plus tard que tout a basculé...Ces étrangers n'étaient pas ici pour explorer mais pour nous exploiter... Ils étaient nombreux ! Très nombreux... Et si puissants qu'un homme seul ne pouvait les vaincre (déjà qu’à 1 contre 10 c’est pas gagné, alors là …)! Personne n'osa les défier. Dans le village, ont les surnommaient les Immortels... Ce qui indiquait leur puissance et leur force ! Ils ont construit des bases et chaque jour, un villageois disparaissait ! Nous avions peur ! Peur que la prochaine personne ne soit de notre famille ou pire, nous-mêmes... Tout le monde était terrifié par ses créatures et personne n'osait sortir ! Nous avons attendu pendant longtemps le retour des villageois disparus mais c'était sans espoir... Nous avons envoyé des prédators capable de déterminer leurs positions mais même eux ne revenaient pas. C'était comme si nous attendions la mort qui s'approchait chaque jour un peu plus. Un prédator parvint à nous transmettre la position de leur base principale et nous prîmes la décision d'envoyer un villageois courageux parler aux Immortels des disparus et discuter des conditions de leur libération.


☆ Chapitre 2 ☆ La rencontre avec les créatures:


Mon père s'est porté volontaire pour aller parler avec ces créatures! C’était un homme courageux et fort! J’ai toujours su qu'il ferait tout pour son peuple. Il s'appelait Chu et il avait trois fils qui avaient le même courage! Chu est sorti à l'aube et a rejoint la base des Immortels après avoir marché des heures... Il fut interpellé, cagoulé et transporté à l’intérieur des bâtiments. Quand Chu ouvrit les yeux, il était dans une salle obscure ; seul un rai de lumière filtrait sous la porte. La "chose" est entrée dans la pièce. C'était la première fois qu'un humain était si proche de ces créatures! - Chu, tu dois être fou d'être venu jusqu’ici, dit la créature. Mon père était surpris que la créature connaisse son prénom. -Comment connaissez-vous mon identité ? -AHAHAHAHAHAHAHAHA espèce de minable ! Tu as vraiment cru pouvoir me faire face ? Je suis Grenchi, et nous savons tout sur toi et ton village. Grenchi mit Chu à terre d’un seul coup de poing, prit son arme et tira sur lui.

Lorsque les créatures le jetèrent hors la base, Chu était inconscient et ensanglanté ! Il reprit ses esprits lentement et se remit en route pour le village, sa seule planche de salut. A son retour, nous étions heureux de le revoir mais ses blessures étaient sévères.

Mon frère, horrifié, cria :

-À l'aide !

-Fils, ne te tracasses pas pour moi et emmènes tes frères loin d'ici !

-Père que se passe-t-il ?

-Ils ont décidé de conquérir le monde et de détruire tous ceux qui se mettront au travers de leur chemin.

-Allons-nous devoir nous battre pour sauver la planète ?

-Fils vous n’êtes pas assez puissants, fuyez le plus loin possible. Entrainez-vous, développez vos pouvoirs et une fois à la hauteur, revenez sauver le village. Maintenant allez vers les montagnes, suivez le chemin et traversez la foret ! Une fois parvenus dans la vallée de Grincho, vous pourrez vous reposer, mais pas avant. Vous aurez besoin de toute votre énergie pour y combattre loups et ours affamés ! Faites attention ... Je vous aime mes fils ! Sur ces dernières paroles mon père ferma les yeux... Nous nous mîmes à pleurer le croyant mort mais ce n'était qu'une technique utilisé pour régénérer son corps dont nous n’avions pas à l’époque connaissance ; il savait de plus que nous ne partirions jamais sans lui.


☆ Chapitre 3 ☆ : Le départ des frères pour l’entrainement

Nous passâmes la nuit chez nous, au chevet de notre père, et attendîmes le lever du soleil pour partir et marcher. Avant notre départ nous fîmes une déclaration à tous les habitants de notre village : - Nous les trois frères, fils de Chu, Nurhak, l’ainé, 17 ans, Lounes 15 ans et le cadet Umut 13 ans, avons fait une promesse à notre père : vous libérer de ces guerriers ! Quand nous reviendrons, vous serez tranquilles et la paix reviendra dans notre village ! Sur ces paroles les enfants partirent en larmes. (Ils n’arrêtent pas de chialer ces héros) Arrivés dans la vallée de Grincho, nous prîmes du repos avant d’entrer dans ce lieu connu pour être hostile... Nous marchâmes des journées entières, affamés, mais résolus ! Soudain, un sanglier saute des buissons et attaque Nurhak. Lounes prend son couteau et le plante dans le torse de la bête. Nous avons dû manger le sanglier. A la broche sur le feu, nous l’avons dévoré comme des sauvages ! Le plein d'énergie fait, il fallait reprendre notre chemin. La nuit tomba et ce fut la recherche d’une cachette pour passer la nuit en sécurité.

-Là, une grotte !

Nurhak y entra pour vérifier si un ours y habitait. Il retourna à l'extérieur après quelques minutes et nous indiqua que la voie était libre. Dans cette caverne, blottis auprès du feu tous les 3, nous en oublions presque les évènements récents.
Le soleil levé, nous accélérâmes le rythme et ce fut ainsi durant 1 semaine, allant de chasse en cueillette, mais toujours de l’avant. Au loin se distinguaient les camps d'entrainement qui étaient notre objectif! Un lieu idéal pour apprendre nombre de technique et développer nos capacités, un temple des arts martiaux ancien comme le monde.


☆ Chapitre 4 ☆ Arrivé aux camps d’entrainement

Enfin arrivés, nous avons pu raconter tout ce qui s'était passé au Senseï, le chef spirituel des lieux. Nous le connaissions seulement de réputation, c’était le meilleur Maître du monde pour les arts martiaux.

-Bonjour les enfants, sachez que je suis votre oncle ; vous êtes issus d’une longue lignée de guerriers exceptionnels et j'ai fait la promesse à votre père que si un danger menaçait la terre et qu’il ne puisse s’en occuper lui-même, je me chargerai de votre entraînement afin de révéler tout le potentiel qui est en vous.

-Notre père nous a souvent parlé de vous et de vos entrainements !

-.Où est il ?

- Les Immortels l'ont tué ... dit Nurhak en larmes...

- Je suis désolé. Je ne le savais pas... Mais ne laissons pas les sentiments entraver notre entrainement, c’est ce qu’il aurait voulu ! Mettons-nous vite au travail.

Nous étions déjà persuadés que l’entrainement de notre oncle n'allait pas être aussi facile que les enchainements que père nous avait appris, nous étions prêts.

-Nous allons commencer par quelques choses de simple " la concentration ". Pour cela vous passerez l’un après l’autre : commençons par toi Umut, le plus jeune. Écoute-moi bien : concentres-toi sur ce rocher, détruis-le rien qu'avec ton esprit ! Si tu y parviens, tu seras prêt pour le véritable entrainement. Le Maître fut impressionné : il ne me fallut que cinq mois pour réussir ! Pour Lounes ce ne prit que quelques semaines, et pour notre ainé, le plus fort de nous trois, qui lui savait déjà maitriser parfaitement sa concentration, il réussit du premier coup !

-Tout cela est magnifique. Nous allons poursuivre par un entrainement de vitesse ! Attrapez-moi !
Cette fois, c’était moi le plus rapide des trois, mais il me fallu six mois pour réussir à l'attraper !

- Maître allons-nous passer aux choses plus intéressantes maintenant ?

- Oui nous allons passer au combat le corps-à-corps. Lounes affrontera Nurhak et Umut se battra contre moi.

Le soir, Umut nous expliqua qu’il avait ressenti au plus profond de lui une force qu’il n’avait pas réussi à employer contre le Maître : il fallait s’exercer encore et encore.

Après quelques mois, Umut fut le premier à se transformer en super-guerrier et sa force dépassa alors largement celle du maitre, encore fallait-il apprendre à la canaliser. Et sept mois plus tard, nous y parvenions tous les trois ! Etions-nous prêts pour à nous mesurer aux Immortels ?

-Maitre nous pensons être prêts, et c’est grâce à vous!

-Je n'ai rien fait, c’était déjà en vous, comme en votre père.

-Nous devons vous quitter maintenant et aller retrouver notre village !


☆ Chapitre 5 ☆ : Le retour au village

Après avoir passé trois longues années auprès de notre Oncle, nous étions revenus au village; mais il était désert, si ce n’est le corps d'une vieille femme lâchement abattue d’une balle dans la nuque. Les larmes se mirent à couler.

- Umut pourquoi pleures-tu ?

- Re…reverrons nous notre maman ?

-Mais bien sûr que nous la reverrons notre maman! Elle est courageuse je suis sur qu'elle est cachée quelque part, ne te tracasses pas, nous la retrouverons, je t'en fais la promesse petit frère.

-Crois-tu que les Immortels en ont fait leur esclave? -Non, et de toute façon notre maman est courageuse et survivra à tout ! Ne te tracasses pas, nous allons vite la retrouver !

Sur ces dernières paroles nous recherchâmes notre mère partout dans le village ; elle était la personne à qui nous tenions le plus au monde ; rien ne pourrait nous décourager, mais après avoir retourné ciel et terre, il nous nous rendîmes à l’évidence : elle n’était plus là. Il fallait approcher discrètement la base des Immortels et Ils décidèrent d'aller voir discrètement si leur maman avait été capturée par les Immortels. Et ils la virent, vivante, mais réduite à servir l’ennemi. Je dis alors :

-Si nous les attaquons à l'improviste on a une chance de les vaincre non ?

-Non Umut, c’est trop risqué ; attendons que les villageois soient à l’abri !

-Mais on a perdu assez de temps comme ça! Il faut agir et vite !

- On ne va pas risquer leur vie Umut calme toi et réfléchit.
Nurhak avait raison ; il alla trouver les chefs des villages aux alentours, leur expliqua la situation et ils lui proposèrent de l’aide. Ils prirent leurs guerriers et les équipèrent d'armes lourdes. L’armée comptait plus de 8000 hommes entrainés à la guerre. Ça n'allait pas être facile et tout le monde le savait. Mais ce n’étaient pas des lâches ! La guerre n'allait plus tarder...

☆ Chapitre 6 ☆ : La Guerre !


La guerre s’engagea entre les forces du bien et du mal avec une violence inouïe, batailles et exactions sur les civiles se succédaient. La peur était palpable. Hommes, femmes et enfants furent massacrés par plaisir, des forêts entières brûlées, villages et villes avoisinantes dévastées par ces monstres : ce n’était plus que pleurs et ruines. Les chefs des tribut avaient décidé d'envoyer les guerriers sur les lieux de combat, du-moins étaient-ils censés être là. Nurhak nous dit de gagner du temps pour que les Alphas parviennent jusqu’au champ de bataille. Nous allions saboter les plans des Immortel en se faufilant dans leur base secrète. J’ai trouvé une voie d’accès discrète pour accéder à leur base et Lounes a pris les logiciels nécessaires pour pirater leurs systèmes de contrôle. Tout était comme prévu et nous n’avons pas eu de difficulté à sortir de la base , mais Nurhak était pas avec nous ; il avait décidé de rester en-arrière pour en terminer avec ces monstres en s’assurant que les charges allaient bien exploser. La base s'est effondrée devant nos yeux, lui encore à l’intérieur. Désormais, nous n’étions plus que deux. Nurhak avait suivi les conseils de son Maître, n’hésitant pas à sacrifier sa vie pour sauver celle de milliers d'humains.

Les décombres remuèrent, qu’allait-il en sortir ?

C'était Chu notre père. ! Vivant ! Il s’approcha de ses fils et nous serra dans ses bras, heureux et fier de nous voir ici. Quand Umut annonça la mauvaise nouvelle, il plia un genou à terre et dit :

“ Si tu sais que tu vas sauver une vie, fait le de ton mieux. Si tu sais que la vie de ton peuple est entre tes mains, sauves le, même si tu dois y laisser la tienne. “

Les quelques survivants de l'effondrement ont été soignés et renvoyés sur leurs planète d'origine. Ils ne reviendront pas ; ils savent que nous resterons vigilants.


☆ Chapitre 7 ☆ : La paix aux villageois


La paix est revenue La guerre était finie, notre belle planète bleue sauvée. Notre famille était enfin réunie, et l’absence de Nurhak se fit alors pleinement ressentir.

-Maman ! Nous avions cru que les Immortels t'avaient fait du mal !

-Ne te tracasses pas moi, mon fils je n'ai rien. Qu'est-ce qu'il t'est arrivé à la main ?

-Rien maman ne te tracasse pas pour moi.

Après une longue discussion chargée d’émotions, parents et enfants retournèrent au village : le temps de la reconstruction arrivait.

-Père, le village est complètement détruit !

-Ce n’est pas grave mon fils, après ce que nous avons vécu, ça ne saurait nous faire peur.
- Allons-nous tout reconstruire ?
-Naturellement, mettons-nous au travail tous ensembles et les bâtiments sortiront vite de terre.

Le nouveau village était emprunt d’espoir et la place centrale était devenue le lieu de rassemblement de chacun, autour d’une statue commémorative afin que les générations suivantes n’oublient pas ce qui s’y était passé.

FİN ...
Les Grades :

Les Grades changent part apport à la participation au tribut.Si un joueur est souvent présent dans le jeu,il sera vite au gradé.
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://2spower.yetkinforum.net
 
Histoire de la communauté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» [Communauté] Theramore
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~2's Power~ :: 2's Power Team :: Reglement de la communauté :: Histoire du Clan-
Sauter vers: